Activités spéléologiques du C.A.F. d'Albertville

17 août 2017

Grotte de Montbrunal

Jeudi 17 Aout 2017

Participant: YannG 

 

Petite visite et quelques photos de la grotte de Montbrunal en Maurienne au dessus des lacets de Pontamafrey, celle-ci est trouvé via le fichier des grottes de savoie CDS, c'est l'occasion de voir autre chose que du calcaire :).

La cavité se développe dans le flysch.

L'entrée se distingue à peine de la route car elle est perchée à 3 mètres de hauteur.

Arrivé à hauteur de celle-ci, un ancien amarrage est en place, je le double prudemment avec un goujon de 8. Le puit d'entrée de 14 mètres se descend en déclive sur environ 6 mètres pour se retrouver ensuite plein vide. Un tuyau amarré permet d'éviter les frottements en plaçant la corde dedans.

Arrivé au bas du puit, on entrecoupe une grande galerie avec de hauts plafonds. A droite on arrive rapidement sur un puit que je n'irai pas voir. (environ 7 mètres, un spit en place). A gauche on remonte la galerie avec de jolies concrétions, coulées et quelques petites surprises inhabituelle. Ce sera l'occasion de faire 2-3 photos afin de profiter de ce décors

5 - fond de galerie

4 - ressaut

6 - interieur

 

Yann

Posté par explocaf73 à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2017

Eté d'initiation à la Sambuy, épisode 2

Mardi 15 Aout 2017

Encadrants: Patrice, Jean-Paul

 

 

 Lors de la sortie du 23 juillet au MS6, le groupe d’adultes et d'enfants on été super contents d’avoir fait la traversée du trou. Un groupe le matin et un groupe l’après midi. 18 personnes au total, plus les 5 spéléos pour encadrer. Ambiance bonne enfant mais avec beaucoup de vigilance pour que tout se passe bien ! Et surtout une prise de conscience qu’il faut à tout pris sécuriser les passages très pentus et glissants qui peuvent représenter un vrai danger pour un novice ! Alors le jour suivant, je retourne avec Christophe Athurion pour équiper le trou avec de bons amarrages et des cordes et élargir une étroiture qui posait problème la veille. Il ne faut pas moins de 5 heures de boulot pour réaliser tout l’équipement et le curage des rochers instables du circuit. Nous repartons très satisfaits en pensant aux prochaines visites qui sont prévues avec la station.

 La deuxième journée de découverte de la combe de la Sambuy reportée pour faute de mauvaise météo se réalise finalement le 15 août, mais tronquée de bénévoles pour l’encadrement. Comme il s’agit de la plus importante manifestation espérée par la station, car  voulant  toucher particulièrement les enfants, nous nous orientons vers la petite grotte du MS 118, située en face du chalet d’arrivée et qui ne représente pas de danger. Le jour du 15 août arrive enfin avec un super soleil, préfigurant une forte affluence de visiteurs  sur le massif.

 Avant l’arrivée des touristes, un point de presse est là pour interviewer les bénévoles car le lendemain, un article sera sur le Dauphiné Libéré. Quelques photos sont prises pour marquer l’évènement, a 10h 30 les premiers départs sont prévus par groupe de 10 personnes mais nous partons seulement à 11h pour le premier groupe, Patrice et moi pour seuls encadrants. 10 mn plus tard, nous entrons dans la grotte avec, pour certains, l’angoisse de ne pas pouvoir passer l’étroiture d’entrée, mais finalement l’effet du groupe l’emporte. 

 Pendant 30 minutes, les secrets de la grotte et de la spéléologie sont abordés sous l’œil émerveillés des enfants et des parents. Cette petite grotte ridicule pour les spéléos représente, oh combien, la grande “aventure” pour les néophytes ! Certains  gamins osent s’aventurer un peu plus loin pour en découvrir plus mais les impératifs d’un timing à respecter nous impose d’écourter la visite. le groupe ressort enchanté et nous remercie chaleureusement !

 Sur les coups de midi, Patrice et moi cassons la croûte au soleil en attendant les prochains visiteurs. Nous allons comme ça, toute l’après midi, faire visiter le trou aux apprentis aventuriers dans une ambiance décontractée et conviviale. Les  familles, heureuses d’avoir partagées avec leurs enfants cette aventure. A notre retour vers  16h, l’équipe des organisateurs nous font part du gros succès de cette journée découverte, des gens qui ne cessaient de s’inscrire et qui n’ont pas pu faire la spéléo car trop de monde !

 En tout, pas moins de 63 visiteurs pour vivre cette découverte, qui pour la majorité représente quelque chose de fort pour eux et qui, j’en suis sûr, marquera un bon souvenir d’une belle journée sur la Sambuy. Un rendez vous est déjà pris pour le 20 aout avec  la traversée du MS6 (trou magnifique pour l’initiation ), et qui a déjà ses fans car la liste des explorateurs est saturée !

 Je suis agréablement surpris que l’ombre soudain se révèle en pleine lumière ! Mais je veux avant de finir ma prose, remercier le CAF d’Albertville qui nous soutient financièrement et aussi apporte une couverture d’assurance, et aussi remercier l’équipe de la Sambuy pour son dynamisme et sa sympathie.    

Jean Paul

DL du 16 08 17témoignage du MS118 topo d'enfant 

 

 

 

Posté par explocaf73 à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2017

Grotte de L'ours

Jeudi 10 aout 2017

Participants: Rémi W et YannG 

 

Dans le but de manœuvrer un peu de cordes, nous choisissons la grotte de l'ours, cavité facile sur le Semnoz avec quelques petits puits à équiper et en final une jolie petite salle à la clef. 

Entre installation de corde, quelques photos, quelques exercices de secours sur corde, c'est environ 8H de temps que nous resterons sous terre !

Petit descriptif

Cavité d'initiation se développant dans l'Hauterivien. La galerie est en déclive sur toute la longueur dans un conduit relativement spacieux et en position debout. Jusqu'à arriver au P20 final qui donne sur une grande salle éboulée (superbe). Equiper la main courante d'accès à l'extérieur avec une corde de 20 mètres environ (départ sur un arbre et amarrages en place) 4 petits puits à équiper avec des cordes de 15 mètres mini et le P20 final avec une 40 mètres mini. Equipement hors crue obligatoire, un actif parcours la grotte sur pratiquement toute la longueur.

Pratiquement tous les amarrages sont en place, broches, plaquettes scellées sur goujons. Prévoir sangles, mousquetons et quelques plaquettes.(fiche équipement à peaufiner, prenez du rab ...)

L'accès à la grotte se fait par le haut, via une petite sente herbeuse jusqu'à arriver dans une petite falaise surplombant un ravin

 

grotte de l'ours bugmans

 

YannG

Posté par explocaf73 à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2017

Traversée Perrin-Cavale

Jeudi 3 aout 2017

Participants : Baptiste, YannG, Paul

 

TPST: 6 h

 

 L' année dernière nous avions pu voir une partie du torrent de la cavale pendant une sortie initiation et l'envie de faire l'intégrale à fini par germer.

  Je monte mercredi soir à la Feclaz pour équiper les 2 puits de la Cavale, l'air doux et le soleil couchant m'incitent à une petite pause avant de rentrer dans la fraîcheur de la Cavale, je suis vite tiré de ma rêverie par une armada de fourmis décidés à montrer leur mécontentement sur le fait que je sois assis sur leur demeure ! Je ne descendrais pas seul ce soir, ça grouille dans la combinaison et j'en sèmerais tout au long de la descente. J'espère ne pas casser la joie d'un bio-spéléologue pensant avoir découvert une nouvelle espèce de formicidae cavernicole …

 Une petite nuit dans la voiture, il est 7h quand Yann et Baptiste viennent me chercher pour aller à l'entrée du Perrin, 5 min de marche et nous sommes déjà sous terre. Nous ne tardons pas à passer dans le fameux cloaque, véritables sables mouvants ou il faut jouer des oppos pour ne pas se faire aspirer les bottes par ce pudding gluant. Un beau méandre nous amène au puits du Grand Tipi puis à la jonction avec le Potawatomis. Très belle ambiance, un passage bas, quelques ressauts et un P20 de beau volume, nous sommes dans le Larcoutier. Cela paraît moins labyrinthique que sur la topo, et le balisage en place est suffisant malgré quelques moment de doutes...

 On continu dans la rivière agrémentée de passages au dessus des vasques turquoises ou il faut parfois jouer de la souplesse pour ne pas se tremper. A la jonction avec le Papagos on quitte la rivière pour une progression dans des méandres fossile. Au niveau d'un R3 avec une corde sur petite stalagmite, il m'a bien semblé la voir bouger quand Yann est descendu... je la secoue 2 fois et la concrétion millénaire me reste dans les mains! Combien de passages aurait elle pu supporter? Je replace la corde sur une colonnette à coté, et nous ne tardons pas à retrouver le torrent de la Cavale, dernière ligne « droite » jusqu’à la sortie. Encore quelques passages aquatiques, les bains turcs auront raison de mes efforts pour rester sec jusqu'au bout... la prochaine fois on prendra les bas Néoprène pour pouvoir jouer dans les vasques, bien plus sympa!

 Une très belle classique, les mains courantes de certaines vasques sont dans un piteux état et les cordes en place ne sont pas de toute jeunesse.

 

Paul

perin

perin2

perin3

perin1

 

Photos : YannG 

Posté par explocaf73 à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2017

Grottes du Grand Roc

Dimanche 30 juillet 2017

Participants: Rémi W, YannG 

 

Suite à une précédente visite, il semble qu'il faille installer une main courante pour y accéder car passage dans une vire assez dangereuse.

Rémi et moi montons une petite expédition avec corde, trousse à spit, baudriers ... Après une montée pleine de rebondissement (trompé de chemin, traversée d'une jungle et agression par une tique :-) ), nous arrivons devant la fameuse vire qui est en fait précablée et dont je n'avait pas vu le commencement lors de la précédente visite!

Bon les points d'ancrage ne sont pas 100% sécurit mais ça passe ... tout le matos monté aura servi à rien lol

 Il y a 2 grottes : 

- Premier porche de belle dimension qui est en fait une simple salle qui finit en colmatage, il y aurai un endroit sur le fond à gauche où un enchevêtrement de pierre pourrait laisser penser à une suite, mais ça fait grosse trémie et pas de courant d'air ...

 - Deuxième porche qui est le plus intéressant, il est sensiblement plus grand que le premier (25X10 mètres environ). On peut passer dans une seconde salle par un rétrécissement plein de terre. On arrive alors à une magnifique coulée de calcite, ainsi que des inscriptions certainement anciennes. Cette coulée à été remontée dans le temps mais sans résultats.

 Visite intéressante mais pas de réel espoir de continuité, malgré des dimensions imposantes

P1190067

P1190070

P1190077P1190085

 

Yann G

 

 

 

Posté par explocaf73 à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]