Dimanche 24 septembre 2017

Participants: Sabrina, Rémy R, Paul

 

Une envie de sortir le dimanche a pris Paul. Résultat : Sabrina et moi avons suivi le mouvement et direction les Bauges.

 Après un mini échauffement sur roue de secours (et une démonstration de la politesse des speleo), nous arrivons sur le parking. Notre préparation du matériel se passe sous l'œil de quelques chasseurs fort sympathiques, curieux et de bon conseil (en cas de chasseurs dans le voisinage, sifflez).

 Le trou est trouvé sans difficultés. On se met rapidement en place. Paul nous propose de nous faire un peu équiper. Le départ posé, il passe le premier. Comme le trou n'est pas documenté niveau matériel, on sacrifie la corde de 40m en espérant descendre les 2 premiers puits. La configuration de la grotte fait que l'on manque un peu de longueur, on passe en 8mm jusqu'à une petite salle. Sabrina équipe le puits suivant et Paul rajoute une mini vire pour sécuriser la sortie. Sur le suivant c'est Paul qui fait la tête (les spits sont haut). On se retrouve dans un méandre qui nécessite une vire (Sabrina) et un peu d'opposition avant de descendre dans une autre salle.

Après une pause casse-croûte et une compta du matériel restant (4 plaquettes, des AS et deux cordes), on décide de continuer jusqu'au bout du matériel. Paul ouvre la route dans le puits suivant, on en profite pour voir le passage d'un puits large. Une nouvelle vire est mise en place et plus rien. Plus assez de plaquettes ! Pas le choix, on repart en sens inverse.

Le retour se fait sans soucis jusqu'au dernier puits (2 chutes de pierre juste avant de sortir).

Retour à la voiture à la frontale ("chapeau le guide!").

 

Conclusions :

- 6h sous terre.

- Une première approche des techniques d'équipements.

- Une légère frustration de pas être allé au bout.

- Une fiche d'équipement pour le Malitou sur le feu.

 

Avis :

Une grotte sympa avec des puits relativement simples mais gourmande question matériel.

 

Rémy REYNAUD