Dimanche 28 mai 2017

 

TPST : 8h30

 

Participants : Julie Siegel, Paul Bailleul

 

 

 

 

Si l'ouverture de Fitoja Express facilite l'accès à la salle du même nom, elle ouvre aussi la voie à une belle traversée en passant par le creux de la Litorne.

 La première fois que nous avons pu admirer la salle Fitoja c'était en passant par son entrée originelle, souvenir d'une belle et douloureuse sortie et premiers pas en spéléo.

 Nous nous retrouvons à 6h30 à Albertville, la sortie par le FE a été équipé 2 jours avant par Julie et une amie mais nous passerons quand même dans la foulée vérifier si la corde d'entrée est bien en place. Nous tournons en rond 15 min pour trouver l'entrée de la Litorne et encore 10 min pour retrouver les kits que nous avions laissés à terre pour s'alléger pendant la recherche.

 Équipement du puits d'entrée et nous pouvons enfin nous mettre au frais, les souvenirs se ravivent peu à peu, après le beau puits d'entrée, belles galeries avant d'atteindre l'épouvantail à moineaux, un beau méandre en hauteur, celui-la même qui avait fini de nous achever lors de notre sortie précédente. Les laminoirs semblent moins longs, la rivière des tiercelets toujours aussi belle et nous arrivons dans l'ambiance canyon avec les nombreux ressauts, on ne se mouilleras pas trop vu le niveau très bas de la rivière.Un petit passage en réseau fossile avant de rejoindre le brouhaha du collecteur et la vire à bozo. Passé la vire et ses puits, certains spits rouillés n'inspirent pas vraiment confiance, voir même, imposent la méfiance...il s'agit alors d'utiliser la même technique qu'en ski par risque 5, à savoir : Vite Seul Droit... vous n'êtes pas obligés de lire toutes mes co****ies non plus !

 Les cordes du collecteur sont parfois en sale état mais nous n'aurons pas besoin de reéquiper avec les nôtres. Arrivé sous la méduse, que nous avions ratée la première fois, une petite pause soupe chaude et nous remontons directement sans passer par la salle Fitoja, au risque de passer pour des blasés.

 Sortie sous un beau soleil, un petit tour à l 'entrée de la Litorne pour récupérer la corde et retour tranquille, bien content de cette journée et de cette peut-être future classique.

 

Paul