Mardi 25 Avril 2017

Participants: Patrice et Yann

       big bag   

 Petite visite de la Grotte du Nant de Rossanne qui est un exutoire temporaire de la résurgence occidentale du mont Colombier. (carte approximative : http://www.coordonneesgps.net/point-gps/carte-11565 )

 L'entrée est microscopique et se trouve au départ de la via ferrata école du Nant de Rossanne, on devine que l'eau y sort de temps en temps au vue d'un lit de rivière, sec, se trouvant en contrebas de l'ouverture.

On rampe 3 mètres et on se retrouve debout immédiatement ! agréable ... 

 Une belle galerie se forme d'environ 2 à 3 mètres de large, et plus on avance plus ça s’agrandit :), jusqu'à arriver à des bases de puits de plus de 10 mètres de large.

 Revenons du point de départ, on avance sur environ 40 mètres et on retrouve un premier ressaut/puit d'environ 8 mètres de haut, il est possible de le désescalader sans cordes, mais ce n'est pas recommandé, c'est un peu la limite ressaut qu'il faut pas franchir question sécu ...

3 spits inox installés dont 1 foiré (qui dépasse, Arracheur de spit ?)

 De la base de ce premier puit, on descend dans une belle galerie avec de la roche trés rosée, progression facile en declive pendant 5 minutes, plus on avance plus du sable fait surface ...

On arrive rapidement à un second puit d'environ 10 mètres, où la, la corde est obligatoire. Des vieux spits sont présents, mais on peut facilement trouver des amarrages naturels où installer des sangles.

 Il règne comme une sensation de galerie qui peut être complètement noyé à cet endroit ... le sable se retrouve même dans les interstices du plafond qui se trouvent à plus de 10 mètres de haut par endroit et les coups de gouges fortement présent au dessus de nos têtes ne viennent pas dire le contraire :)

 En bas du second puit, c'est la mer de sable, il y en a de partout, on ne s'enfonce pas mais on est à la plage, la galerie s’arrête nette remplie de sable  à environ 15 mètres de la base du second puit. Un spit rouillé est en place à cet endroit, surement installé pour tirer des luges de sable, malheureusement ça aura été surement en vain car tout semble s'être recomblé par les crues avec les années.

 Nous avons prévu un big bag de test que l'on remplira, peut être est-ce l'une des  seules solutions viables à long terme pour retenir les crues de sable et se refrayer un chemin (en formant des barrages et en les amarrant à la roche en place)

 Jolie cavité qui présume de grande galeries derrière mais surement avec un boulot conséquent, l'avenir le dira.

La résurgence pérenne semble être captée en contrebas au bord de la route entre Aillon le jeune et le vieux, impénétrable mais bon débit d'eau entendu à la porte :)

 

 

 

Yann Gardère 

 

entreemer de sable zoome

premier puitressautsecond puit

Unknown