Vendredi 10 mars 2017

Participant : Yann Gardère

Après une semaine de pluie empêchant la bonne pratique des cavités, il fait beau aujourd'hui, il y a comme un tit parfum de printemps qui s'annonce. C'est l'occasion de tester le smartphone caterpillar s60 doté d'une caméra thermique. Bonne affaire, je l'ai échangé contre mon s7 edge, ce qui fait une opération blanche, et je gagne un téléphone neuf taillé pour la prospection ? à tester... 

Le principe de la caméra thermique est qu'on puisse visualiser les différences de température sur une scène, si on veut qu'il soit utile en prospection il faut qu'on adapte la zone de recherche en fonction de la température extérieur : 

- En hiver on monte sur les hauts de massif pour trouver les têtes de réseaux car c'est la période où les courants d'air sont soufflants, donc échange de température visible par la caméra thermique 
- En été, on cherche plutôt en bas de massif pour trouver les entrées basses qui soufflent. 

Les cavités aspirantes ne peuvent pas être détectées par la caméra thermique car il n'y a pas de différence de température entre l'air extérieur et l'entrée de la grotte. Donc aujourd'hui ma prospection ne sert strictement à rien car je suis en bas de massif, mais c'était l'occasion de prendre en main ce nouvel outil afin de préparer la saison de prospection, retour d'expérience à la fin de l'été prochain... 

Mais une bonne petite balade quand même aux pieds des falaises tithoniques au-dessus de Mercury, l'endroit est raide, non accueillant, et bien sûr sans cavité...