Jeudi 13 août 2015

Participants : Jérôme et Stéphanie Poletti, Yann Gardère, Jean-Paul Laurent

Nous remontons sur le massif avec Jérôme et Stéphanie pour revoir le Ms 81 en aval du Ms 22. Jérôme emmène un groupe d’amis au 218 pour faire connaitre cette jolie cavité à une famille et leurs enfants. Yann et moi attaquons directement la montée sur le MS 81. Très vite je fouille à quelques mètres de l’objectif du jour pour être interpelé par un bon courant d’air très froid qui sort sous des blocs du lapiaz. Le plus curieux, c’est qu’il n’ y a aucun trou ! Mais l’intuition d’un vétéran ! Comme bien souvent c’est dans ces cas là que nous n’avons pas de perfo! Et c’est à la force des poignets que bientôt, pierre par pierre, bloc après bloc, une cuvette prend forme sous nos pieds. Le courant d’air se confirme bel et bien! Mais ce qui au départ n’était qu’un contrôle de routine ( réflexe spéléo), se transforme en une laborieuse désobstruction avec des gros blocs coincés entre les failles. Avec le pied de biche et les sangles notre séance de musculation prend tout son sens.

En 1h30, nous ouvrons une belle amorce  mais il nous manque des bras! Avec l’arrivée de Jérôme et Stéphanie, je suis bien content de laisser ma place de forçat! Pour ma part  j’en profite pour boire un coup et casser la croûte. Les trois compères sont à la manoeuvre car devant le courant d’air toujours aussi froid, les  motivations repartent de plus belle. De mon côté, une fois le ventre  rassasié, je repars prospecter en amont de la zone. Je retrouve un peu plus haut de belles entrées mais bouchées par des blocs ( à revoir).  Je quadrille le coin  mais sans trouver un morceau de choix. je finis par redescendre vers les explorateurs dont le labeur a fini par révéler une belle tranchée mais sans livrer néanmoins un quelconque trou! Il faudra  faire parler les cartouches pour faire péter un gros bloc qui semble nous cacher l’entrée. Nous revenons à notre premier objectif situé à côté et c’est Jérôme qui descend dans une faille verticale, pour être stoppé 4 mètres plus bas par un bloc venu se coincer dans le passage empêchant toute tentative! Malgré tous les efforts de Yann et de Jérôme pour arracher cet obstacle. Il faut bien se rendre compte qu'il nous manque le précieux joker : le perfo! et les pailles!

Bon on ne reste pas sur cette déconvenue et nous redescendons retrouver le groupe d’amis qui nous attend plus bas au frais du 118. Pour ma part, je décide de prendre un autre chemin pour prospecter à l’est de la zone. Je découvre un peu plus bas un ancien trou non numéroté mais dont l’entrée est un joli puits de 5 à 6 mètres ! Mais le temps est à l’orage et je décide de rejoindre le groupe sur le chemin du retour. Vers 15 heures, nous profitons du télésiège pour éviter une descente pénible de 700mètres. Nous décidons de  revenir plus tard avec des moyens plus convaincants.                     

Jean Paul

22 désobstruction à 5m du MS 81 bon courant d'air ! 23 les blocs sont énormes

Avec ces gros blocs, la sangle est utile

24 la sangle nous est utile 

28 jérôme protège le casse croûte 30 le patou arrive pour veiller aux chèvres 

Arrivée des chèvres et du patou, Jérôme p^rotège le casse-croûte

MS 81 Jérôme sort du puits 

Jérôme sort du puits du MS 81, 4m et ressaut avec courant d'air