Dimanche 18 octobre 2009
Participants : Patrick et Sandrine Degouve, Patrick Maniez
Il fait frisquet dans la vallée d'Ablon et nous avons hâte de franchir le pas du Freu afin d'être au soleil sur le versant est du mont Teret. La fine pellicule de neige n'est pas très gênante et sous terre la sécheresse est encore de rigueur. Nous descendons dans la foulée et peu avant midi nous sommes au terminus à -206 m. Un premier puits de 24 m est équipé hors crue. A - 230 m les parois se ressèrent au sommet d'un ressaut de 4 m. Après une nouvelle étroiture, c'est le couac ! Une étroiture, impénétrable sans travaux, nous empêche d'accèder au puits suivant estimé à une dizaine de mètres. Le secteur est sérieusement exposé aux crue et nous apprécions l'étiage de cet automne. En l'absence de matériel de désobstruction, nous sommes totalement démunis pour aller plus loin. C'est énervant !!! Il ne nous reste plus qu'à remonter en faisant la topo. Dans les étroitures de -150 m, nous vidons le perfo pour essayer d'améliorer le passage. A 16 h 30 nous sommes dehors. Globalement, le trou reste bien physique et il serait temps d'aménager certains passages...

Info Patrick Degouve